Mirai, ma petite sœur

Mirai, ma petite sœur

2 juin 2019 0 Par Mélanie

.Auteur : Mamoru HOSODA
Traduction : Tomoko Seigneurgens
Titre original : 未来のミライ Mirai no mirai
Éditeur : Nobi nobi !
Parution japonaise : 20 juillet 2018
Parution française : 28 novembre 2018
ISBN : 9782373493030
Prix : 17,90€

La quatrième :

Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite sœur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-magique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite sœur adolescente ! À travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire.

Mon avis :
Le petit Kun rencontre sa petite sœur. On le voit heureux, fasciné, mais il déchante vite : ses parents sont très occupés, cette petite chose crie souvent et réclame trop d’attention. Et lui alors ?

Le voilà qui accumule bêtises sur caprices, déclenchant la colère de ses parents déjà fatigués. Las, il s’enfuit dans un monde enchanté où il rencontre un prince étrange et une jeune fille qui l’appelle « grand frère », avec un tache rouge… comme sa petite sœur.

Hélas, ce ne sera pas assez pour lui faire oublier que sa famille, croit-il, le néglige. Alors que la petite famille se prépare à aller en vacances, il menace de faire une fugue. Sa tentative tourne court : en voulant faire peur à ses parents, le voilà de nouveau dans un monde inconnu, dans une gare où sa méconnaissance des noms des membres de sa famille lui coûtera un voyage au pays des Tout Seuls !

L’histoire est écrite simplement, bien rythmée, elle permettra une lecture le soir au coucher ou un après-midi pluvieux avec l’enfant, pour désamorcer une situation difficile et l’amener à accepter en douceur de partager son temps avec un autre, de l’accepter dans la famille. Ou bien préparer l’arrivée d’un nouveau poupon, ou encore expliquer la jalousie exprimée peut être par un ou une camarade de classe ?

Cette histoire n’est pas sans rappeler un certain Mon Voisin Totoro où les petites filles sont accompagnées dans leur épreuve par des créatures fantastiques, ou Chihiro et son voyage initiatique.

Le film d’animation Miraï est sorti il y a maintenant plusieurs mois au cinéma. Assez orienté enfants -bien qu’il ai plusieurs niveaux de lecture, il traite du thème de l’arrivée d’un second enfant dans une famille, et du rejet que peut avoir le premier-né. Il dépasse largement les frontières du Japon, tant cette situation est courante dans de nombreuses sociétés.

Une petite explication du réalisateur :

L’album est issu directement de l’anime, abondamment illustré d’images du film. A la fin de l’album, il y a un mot du réalisateur Mamoru Hosoda et une courte biographie.